INSPECTION DES TOITURES PAR DRÔNE

Peinture de toiture Quimperle

Votre toiture semble bien terne ? Notre peintre de toiture à Quimperle vous propose de la repeindre !

06 81 45 95 19

peinture de toiture Quimperle

peintre de toiture Quimperle

Repeindre sa toiture est la solution la plus appropriée lorsque les couleurs de votre toit sont passées, ce qui lui confère un aspect terne, mais que le matériau est en bon état et ne nécessite donc pas d’être changé. Notre peintre de toiture à Quimperle propose de repeindre tous les types de toiture pour révéler leurs couleurs et leur éclat !

Notre peintre de toiture à Quimperle dispose d’une peinture de qualité et qui peut s’adapter pour tous les types de supports afin de répondre à toutes les demandes de nos clients. Ainsi, il est en mesure d’appliquer :

  • Une peinture de toit en métal qui peut servir pour les bardages prélaqués, l’acier galvanisé non peint, l’aluminium et tous les alliages légers.
  • Une peinture sur toit en tuiles qui convient à tous les types de tuiles (plates, canal, anciennes, romanes…). Elle a un rendu parfaitement opaque et se montre résistante aux UV, à la pollution et à la vapeur. De plus, vous aurez le choix entre un grand nombre de coloris, c’est l’idéal si vous avez envie de changer la couleur de votre toit ! Et si vous souhaitez la conserver, elle peut être transparente.
  • Une peinture sur toit en fibrociment et en acier : Elle est également résistante aux intempéries mais elle a en plus la particularité d’empêcher la formation de moisissures.

CONTACTEZ-NOUS AU

06 81 45 95 19

Repeindre sa toiture est un projet important, c’est pourquoi nous avons à coeur de vous présenter une peintre de grande qualité et pour agrémenter votre confort, il est bon à savoir qu’elle peut être réfléchissante cela signifie qu’elle va rejeter la chaleur. Cela évite que la température ne monte de trop dans vos combles. Peinture pour toit en métal, en tuiles ou en acier, notre peintre de toiture à Quimperle sélectionne celle qu’il vous faut et vous remet le devis de peinture de toiture qui convient.

La peinture de toit doit absolument être appliquée sur un support propre pour qu’il y ait une bonne adhérence et un excellent pouvoir couvrant. Notre peintre de toiture à Quimperle commence donc systématiquement son travail par un nettoyage de couverture afin de la débarrasser de toutes les saletés et poussières mais aussi de la végétation. Il poursuit par un démoussage qui va éliminer les éventuels résidus et empêcher que les mousses et lichens ne repoussent trop rapidement. Après, suit l’étape du traitement hydrofuge de toiture qui renforce l’imperméabilité du toit en favorisant l’écoulement de l’eau de pluie. C’est seulement à ce moment que repeindre sa toiture est possible. Notre peintre de toiture l’applique en une couche uniforme et homogène pour un résultat esthétique.

Notre peintre de toiture à Quimperle est à votre écoute si vous souhaitez avoir un devis de peinture de toiture. Elle ravivera les couleurs de votre toit mais vous permettra aussi de la garder propre plus longtemps grâce à un bon écoulement des eaux de pluie et vous apportera une isolation thermique et phonique supplémentaire.

Voir +

Quimperlé

Le nom breton de la ville est Kemperle. Le nom de Kemperle vient du mot breton kember qui veut dire confluent et de la rivière Ellé. Effectivement l'Ellé et l'Isole convergent à la hauteur de Quimperlé pour donner naissance à la Laïta, une ria longue d'une quinzaine de km soumise à la marée, qui fut navigable et permit à Quimperlé d'être un port de mer.

Quimperlé est mentionné pour la première fois en 1038 sous le nom de Kemperlensem (puis en 1050 de Villa Kemperelegium, 1082 Kemperele, XIe siècle Anauroth Kemper, 1135 Camperelegio, 1154 Kimberlik, 1160 Kimper (cf. Al Idrissi), 1220 Kemperele). De nos jours, le nom en breton s’écrit Kemperle[1],[2].

Quimperlé est située dans le sud-est du Finistère, à 19 km au nord-ouest de Lorient et à 44 km à l'est de Quimper. Le territoire communal s'étend sur 3 173 hectares et englobe en plus de la ville des zones non urbanisées qui appartenaient, avant leur rattachement à Quimperlé en 1791, à la paroisse de Lothéa et à la trève de Trélivalaire. Cet espace est occupé en partie par la forêt domaniale de Carnoët qui s'étend sur 750 ha, dont 565 ha sont situés sur le territoire de Quimperlé. Cette belle futaie de chênes et de hêtres a été partiellement dévastée lors de l'ouragan de 1987. Un programme de reboisement fut alors entrepris. Le célèbre Pardon des Oiseaux s'y déroula depuis bien avant 1843 (date du premier témoignage) jusqu'en 1991. D'un point de vue historique, la ville appartient à la Cornouaille. Cependant une petite partie de son territoire, correspondant à l'ancienne trève[3] de Saint-David, qui dépendait de la paroisse de Rédené, se rattache au Vannetais.

Nos Services

Call Now Button