INSPECTION DES TOITURES PAR DRÔNE

Peinture de toiture Saint-Renan

Votre toiture semble bien terne ? Notre peintre de toiture à Saint-Renan vous propose de la repeindre !

06 81 45 95 19

peinture de toiture Saint-Renan

peintre de toiture Saint-Renan

Repeindre sa toiture est la solution la plus appropriée lorsque les couleurs de votre toit sont passées, ce qui lui confère un aspect terne, mais que le matériau est en bon état et ne nécessite donc pas d’être changé. Notre peintre de toiture à Saint-Renan propose de repeindre tous les types de toiture pour révéler leurs couleurs et leur éclat !

Notre peintre de toiture à Saint-Renan dispose d’une peinture de qualité et qui peut s’adapter pour tous les types de supports afin de répondre à toutes les demandes de nos clients. Ainsi, il est en mesure d’appliquer :

  • Une peinture de toit en métal qui peut servir pour les bardages prélaqués, l’acier galvanisé non peint, l’aluminium et tous les alliages légers.
  • Une peinture sur toit en tuiles qui convient à tous les types de tuiles (plates, canal, anciennes, romanes…). Elle a un rendu parfaitement opaque et se montre résistante aux UV, à la pollution et à la vapeur. De plus, vous aurez le choix entre un grand nombre de coloris, c’est l’idéal si vous avez envie de changer la couleur de votre toit ! Et si vous souhaitez la conserver, elle peut être transparente.
  • Une peinture sur toit en fibrociment et en acier : Elle est également résistante aux intempéries mais elle a en plus la particularité d’empêcher la formation de moisissures.

CONTACTEZ-NOUS AU

06 81 45 95 19

Repeindre sa toiture est un projet important, c’est pourquoi nous avons à coeur de vous présenter une peintre de grande qualité et pour agrémenter votre confort, il est bon à savoir qu’elle peut être réfléchissante cela signifie qu’elle va rejeter la chaleur. Cela évite que la température ne monte de trop dans vos combles. Peinture pour toit en métal, en tuiles ou en acier, notre peintre de toiture à Saint-Renan sélectionne celle qu’il vous faut et vous remet le devis de peinture de toiture qui convient.

La peinture de toit doit absolument être appliquée sur un support propre pour qu’il y ait une bonne adhérence et un excellent pouvoir couvrant. Notre peintre de toiture à Saint-Renan commence donc systématiquement son travail par un nettoyage de couverture afin de la débarrasser de toutes les saletés et poussières mais aussi de la végétation. Il poursuit par un démoussage qui va éliminer les éventuels résidus et empêcher que les mousses et lichens ne repoussent trop rapidement. Après, suit l’étape du traitement hydrofuge de toiture qui renforce l’imperméabilité du toit en favorisant l’écoulement de l’eau de pluie. C’est seulement à ce moment que repeindre sa toiture est possible. Notre peintre de toiture l’applique en une couche uniforme et homogène pour un résultat esthétique.

Notre peintre de toiture à Saint-Renan est à votre écoute si vous souhaitez avoir un devis de peinture de toiture. Elle ravivera les couleurs de votre toit mais vous permettra aussi de la garder propre plus longtemps grâce à un bon écoulement des eaux de pluie et vous apportera une isolation thermique et phonique supplémentaire.

Voir +

Saint-Renan

Saint-Renan est à l'extrémité sud-ouest du domaine structural de la zone de Léon qui constitue un vaste antiforme métamorphique de 70 km sur 30 km orienté NE-SW. Postérieurement au métamorphisme hercynien, se développe un important plutonisme : le chapelet nord de granites rouges tardifs (ceinture batholitique de granites individualisée pour la première fois par le géologue Charles Barrois en 1909[1]), formant de Ouessant à Barfleur (Aber-Ildut, Carantec, Ploumanac'h, puis Flamanville et Barfleur) un alignement de plutons de direction cadomienne, contrôlé par les grands accidents directionnels WSW-ENE), datés aux alentours de 300 Ma, correspond à un magmatisme permien[2]. L'orogenèse hercynienne se termine par la formation de deux accidents crustaux majeurs qui décalent les granites carbonifères : le décrochement dextre nord-armoricain (faille de Molène – Moncontour) et le cisaillement senestre de Porspoder-Guissény (CPG)[3]. Le plutonisme sur le territoire de Saint-Renan[4] se traduit par la mise en place d'un massif composé de deux granites distincts : le granite de Saint-Renan sensu stricto (granite fin à deux micas), intrusif dans le granite à biotite dominante de Kersaint, de grain grossier à porphyroïde. Ces venues granitiques sont associées au fonctionnement du décrochement nord-armoricain[5].

Le granite de Saint-Renan est caractérisé par la fréquence de diaclases tapissées d’un feutrage noirâtre de tourmaline. Il a été utilisé localement avec l'orthogneiss de Brest, dans la muraille gallo-romaine du château, au pied du Cours d’Ajot de la ville[6].

Des gisements de sables alluvionnaires contenant de la cassitérite (minerai d'étain) ont été décrits à Saint-Renan, Plouarzel et Bourg-Blanc[7]. Ils furent exploités par la COMIREN à partir de 1960 : mais certains de ces gisements avaient déjà été exploités dans un passé lointain, notamment dès l'âge du bronze[8].

Nos Services

Call Now Button