INSPECTION DES TOITURES PAR DRÔNE

Réparation de faîtage Moelan-sur-Mer

Votre faîtage n’est plus étanche ? Notre entreprise de couverture à Moelan-sur-Mer peut rétablir la situation !

06 81 45 95 19

réparation de faîtage Moelan-sur-Mer

rénovation de faîtage Moelan-sur-Mer

Le faîtage est la ligne supérieure de votre toit qui permet d’en relier les deux pans. Son rôle est d’assurer une parfaite étanchéité de votre toiture. Mais, il constitue aussi la partie la plus exposée au vent et peut donc subir des dégradations. Notre entreprise de couverture à Moelan-sur-Mer s’assure de son bon état à travers toute opération de faîtage nécessaire pour le maintenir en excellent état !

Le faîtage garantit l’étanchéité de votre toit mais aussi la solidité de la charpente qui soutient le matériau de votre couverture. Il peut être composé d’un seul bloc ou de plusieurs et être collé à sec ou collé au mortier mais aussi fait de différents matériaux. Notre couvreur à Moelan-sur-Mer intervient sur tous les types de faîtages afin de le réparer.

CONTACTEZ-NOUS AU

06 81 45 95 19

Tout d’abord, il commence par convenir d’un rendez-vous avec vous afin de se rendre sur les lieux afin d’examiner chaque faîtière de toiture et en déterminer les actions qu’il doit mettre en place. Cela lui permet de vous expliquer la situation et de vous remettre un devis de réparation de faîtage.

La réparation la plus fréquente concernant le faîtage est liée au soulèvement de celui-ci lorsque le vent se manifeste. Le soulèvement d’une tuile faîtière laisse passer l’eau ainsi que la poussière et le vent s’engouffre dans les combles. Afin de rétablir la situation, notre couvreur à Moelan-sur-Mer va procéder à la pose de closoirs ventilés. Ils assurent une bonne ventilation dans la partie haute de la toiture et sur la sous-face des tuiles. Ainsi, le vent ne peut plus provoquer de soulèvement de tuiles faîtières de la toiture. De plus, ces closoirs présentent l’avantage d’absorber les mouvements de la charpente. De ce fait, elle a une meilleure longévité ainsi que la toiture elle-même.

Le second cas de réparation de faîtage le plus fréquent est lorsque celui-ci subit des dégradations. En effet, une tuile faîtière sur toiture peut se retrouver dégradée ou s’envoler. Cela remet en cause toute l’étanchéité de votre toit, notre couvreur à Moelan-sur-Mer doit donc agir au plus vite. Si vous avez une toiture composée de tuiles, il va remplacer chaque tuile faîtière qui est cassée, fissurée ou absente. S’il est fait de zinc ou d’ardoises, il va alors mettre en place dans bandes de zinc partout où le faîtage présente un défaut.

Enfin, votre faîtage peut être trop usé notamment si cela fait de nombreuses années qu’il est en place. Notre professionnel va alors effectuer une rénovation de faîtage totale afin qu’il puisse de nouveau assurer son rôle de protection.

Pour tout problème de faîtage, prenez contact avec note entreprise de couverture à Moelan-sur-Mer ! Notre couvreur trouvera une solution durable à vous apporter pour rétablir une situation saine. Avant de commencer les travaux, il vous remettra un devis de réparation de faîtage qu’il vous expliquera afin que vous sachiez exactement ce que vous payez.

Voir +

Moëlan-sur-Mer

Moëlan-sur-Mer est une commune du département du Finistère située au sud-ouest de la ville de Quimperlé en bordure du littoral atlantique ; ce dernier est très découpé : à l'ouest, la rivière du Bélon (ou Belon) est une ria qui pénètre profondément à l'intérieur des terres et sépare Moëlan-sur-Mer de la commune de Riec-sur-Bélon, et à l'est les rias de Brigneau et de Merrien, qui abritent deux petits ports ; le reste du littoral est formé pour l'essentiel de falaises rocheuses peu élevées (entre 10 et 20 mètres de hauteur généralement), regardant vers le sud-ouest et d'orientation générale assez rectiligne pour sa moitié ouest, de la pointe de Kerhermén à l'ouest à celle de Beg Moc'h à l'est ; la moitié est du littoral atlantique de la commune est plus découpée et sinueuse en raison de la présence, outre les deux rias précitées de Brigneau et de Merrien, de plusieurs petites anses (anse du Poulguen, Porz Bali, Porz Chinec, Porz Teg, Porz Lamal) qui, comme leur nom l'indique, ont dû servir par le passé de hâvres naturels, de ports d'échouage.

On trouve sur le territoire de la commune deux grandes plages, Kerfany-les-Pins, entre la pointe de Minbriz et celle de Kerhermén, fait face à Port Manec’h, et Trénez, ainsi que trois ports, le port du Bélon, sur la rivière du même nom, le port de Brigneau et le port de Merrien. À proximité de Trénez, l'Île Percée, accessible par un gué à marée basse, fait également partie de Moëlan-sur-Mer.

Le bourg, comme la plupart des bourgs voisins, est à plusieurs kilomètres de la côte et situé sur un plateau, à une cinquantaine de mètres d'altitude. Il s'est établi à une certaine distance de la côte, sur le plateau ; c'est là une caractéristique commune à de nombreuses communes littorales bretonnes (par exemple à Riec-sur-Belon, Trégunc, Clohars-Carnoët, Névez, Beuzec-Conq, Nizon, etc.), les premiers émigrants bretons fixèrent le centre de leurs plous à l'intérieur des terres, probablement par crainte des pirates saxons[1]. Le dit plateau, qui culmine à la limite nord de la commune à 66 mètres d'altitude, forme l'essentiel du finage communal, échancré seulement quand on se rapproche de la mer par les vallées des tous petits fleuves côtiers comme à l'ouest celle du Bélon (dont la partie aval immergée forme la ria du Belon) et de son affluent le ruisseau du Guilly ; au sud du bourg la vallée de la rivière de Merrien (dont la partie aval immergée forme la ria de la Rivière de Merrien).

Nos Services

Call Now Button