INSPECTION DES TOITURES PAR DRÔNE

Réparation de faîtage Quimperle

Votre faîtage n’est plus étanche ? Notre entreprise de couverture à Quimperle peut rétablir la situation !

06 81 45 95 19

réparation de faîtage Quimperle

rénovation de faîtage Quimperle

Le faîtage est la ligne supérieure de votre toit qui permet d’en relier les deux pans. Son rôle est d’assurer une parfaite étanchéité de votre toiture. Mais, il constitue aussi la partie la plus exposée au vent et peut donc subir des dégradations. Notre entreprise de couverture à Quimperle s’assure de son bon état à travers toute opération de faîtage nécessaire pour le maintenir en excellent état !

Le faîtage garantit l’étanchéité de votre toit mais aussi la solidité de la charpente qui soutient le matériau de votre couverture. Il peut être composé d’un seul bloc ou de plusieurs et être collé à sec ou collé au mortier mais aussi fait de différents matériaux. Notre couvreur à Quimperle intervient sur tous les types de faîtages afin de le réparer.

CONTACTEZ-NOUS AU

06 81 45 95 19

Tout d’abord, il commence par convenir d’un rendez-vous avec vous afin de se rendre sur les lieux afin d’examiner chaque faîtière de toiture et en déterminer les actions qu’il doit mettre en place. Cela lui permet de vous expliquer la situation et de vous remettre un devis de réparation de faîtage.

La réparation la plus fréquente concernant le faîtage est liée au soulèvement de celui-ci lorsque le vent se manifeste. Le soulèvement d’une tuile faîtière laisse passer l’eau ainsi que la poussière et le vent s’engouffre dans les combles. Afin de rétablir la situation, notre couvreur à Quimperle va procéder à la pose de closoirs ventilés. Ils assurent une bonne ventilation dans la partie haute de la toiture et sur la sous-face des tuiles. Ainsi, le vent ne peut plus provoquer de soulèvement de tuiles faîtières de la toiture. De plus, ces closoirs présentent l’avantage d’absorber les mouvements de la charpente. De ce fait, elle a une meilleure longévité ainsi que la toiture elle-même.

Le second cas de réparation de faîtage le plus fréquent est lorsque celui-ci subit des dégradations. En effet, une tuile faîtière sur toiture peut se retrouver dégradée ou s’envoler. Cela remet en cause toute l’étanchéité de votre toit, notre couvreur à Quimperle doit donc agir au plus vite. Si vous avez une toiture composée de tuiles, il va remplacer chaque tuile faîtière qui est cassée, fissurée ou absente. S’il est fait de zinc ou d’ardoises, il va alors mettre en place dans bandes de zinc partout où le faîtage présente un défaut.

Enfin, votre faîtage peut être trop usé notamment si cela fait de nombreuses années qu’il est en place. Notre professionnel va alors effectuer une rénovation de faîtage totale afin qu’il puisse de nouveau assurer son rôle de protection.

Pour tout problème de faîtage, prenez contact avec note entreprise de couverture à Quimperle ! Notre couvreur trouvera une solution durable à vous apporter pour rétablir une situation saine. Avant de commencer les travaux, il vous remettra un devis de réparation de faîtage qu’il vous expliquera afin que vous sachiez exactement ce que vous payez.

Voir +

Quimperlé

Le nom breton de la ville est Kemperle. Le nom de Kemperle vient du mot breton kember qui veut dire confluent et de la rivière Ellé. Effectivement l'Ellé et l'Isole convergent à la hauteur de Quimperlé pour donner naissance à la Laïta, une ria longue d'une quinzaine de km soumise à la marée, qui fut navigable et permit à Quimperlé d'être un port de mer.

Quimperlé est mentionné pour la première fois en 1038 sous le nom de Kemperlensem (puis en 1050 de Villa Kemperelegium, 1082 Kemperele, XIe siècle Anauroth Kemper, 1135 Camperelegio, 1154 Kimberlik, 1160 Kimper (cf. Al Idrissi), 1220 Kemperele). De nos jours, le nom en breton s’écrit Kemperle[1],[2].

Quimperlé est située dans le sud-est du Finistère, à 19 km au nord-ouest de Lorient et à 44 km à l'est de Quimper. Le territoire communal s'étend sur 3 173 hectares et englobe en plus de la ville des zones non urbanisées qui appartenaient, avant leur rattachement à Quimperlé en 1791, à la paroisse de Lothéa et à la trève de Trélivalaire. Cet espace est occupé en partie par la forêt domaniale de Carnoët qui s'étend sur 750 ha, dont 565 ha sont situés sur le territoire de Quimperlé. Cette belle futaie de chênes et de hêtres a été partiellement dévastée lors de l'ouragan de 1987. Un programme de reboisement fut alors entrepris. Le célèbre Pardon des Oiseaux s'y déroula depuis bien avant 1843 (date du premier témoignage) jusqu'en 1991. D'un point de vue historique, la ville appartient à la Cornouaille. Cependant une petite partie de son territoire, correspondant à l'ancienne trève[3] de Saint-David, qui dépendait de la paroisse de Rédené, se rattache au Vannetais.

Nos Services

Call Now Button