INSPECTION DES TOITURES PAR DRÔNE

Traitement hydrofuge de toiture Saint-Renan

Vous devez hydrofuger une toiture ? Laissez faire notre entreprise de couverture à Saint-Renan !

06 81 45 95 19

Traitement hydrofuge de toiture Saint-Renan

Imperméabilisation de toit Saint-Renan

Une toiture a pour rôle d’apporter aux occupants d’un bâtiment une protection maximale contre toutes les intempéries. Pour cela, elle doit être parfaitement imperméable pour ne laisser passer aucune infiltration d’eau. C’est à cet effet que notre entreprise de couverture à Saint-Renan vous propose de réaliser un traitement imperméabilisant de toiture !

L’hydrofugation de toit est une opération d’une grande importance car elle permet de conserver un toit en bon état et qui dure dans le temps mais aussi de préserver les couleurs du matériau que ce soit des tuiles, des ardoises, du zinc, des tôles… Outre pour des raisons esthétiques, imperméabiliser une toiture est également important afin de prévenir l’apparition de fissures qui sont favorisées sur des terrains humides et entraînent donc des infiltrations d’eau. Cela fait entrer l’humidité dans le logement et provoque des dégâts comme des auréoles sur les murs et plafonds, les lés de papier peint qui se décollent mais a aussi des effets néfastes sur la santé des occupants.

CONTACTEZ-NOUS AU

06 81 45 95 19

Afin d’hydrofuger une toiture, notre couvreur à Saint-Renan utilise des produits hydrofuges, composés d’eau et de résine acrylique siliconique, dont les propriétés leur permettent de repousser l’eau. De ce fait, celle-ci est recueillie par les gouttières au lieu de stagner ou de s’imprégner dans le matériau. Grâce à cela, vous gardez un toit propre plus longtemps car l’eau, en s’écoulant, emmène les saletés et les poussières. Afin d’imperméabiliser une toiture, notre entreprise de couverture à Saint-Renan vous propose deux types de produits :

  • L’imperméabilisant filmogène qui, comme son nom l’indique, forme un film protecteur sur votre toit afin d’empêcher l’eau de pénétrer dans le matériau.
  • L’imperméabilisant à effet perlant qui pénètre dans le matériau pour le protéger des eaux pluviales. Il a l’avantage de le laisser respirer ce qui est essentiel pour sa longévité. En revanche, son effet perlant est prononcé ce qui gêne parfois certains clients.

Notre couvreur à Saint-Renan vous présentera des réalisations effectuées avec ces deux produits afin que vous puissiez faire votre choix et qu’il vous remette le devis de traitement hydrofuge de toiture approprié.

Cependant, le traitement imperméabilisant de toiture doit être appliqué sur une couverture parfaitement propre pour garantir son efficacité. C’est pourquoi, notre entreprise de couverture à Saint-Renan commence toujours par effectuer un nettoyage de toiture. Cela permet de retirer toutes les taches et saletés ainsi que les mousses et les lichens. Afin d’éliminer les résidus éventuels de végétation, nous poursuivons par un démoussage de toiture qui va également retarder leur repousse. C’est seulement à ce moment que l’imperméabilisation de toit peut commencer.

Pour imperméabiliser un toit, notre couvreur à Saint-Renan vaporise le produit hydrofuge sur l’intégralité du toit en mettant une quantité suffisante pour bien tout recouvrir et que l’imperméabilisant soit efficace.

Pour hydrofuger un toit de façon rigoureuse et professionnelle, faites appel à notre entreprise de couverture. Nous vous enverrons un devis de traitement hydrofuge de toiture !

 

Voir +

Saint-Renan

Saint-Renan est à l'extrémité sud-ouest du domaine structural de la zone de Léon qui constitue un vaste antiforme métamorphique de 70 km sur 30 km orienté NE-SW. Postérieurement au métamorphisme hercynien, se développe un important plutonisme : le chapelet nord de granites rouges tardifs (ceinture batholitique de granites individualisée pour la première fois par le géologue Charles Barrois en 1909[1]), formant de Ouessant à Barfleur (Aber-Ildut, Carantec, Ploumanac'h, puis Flamanville et Barfleur) un alignement de plutons de direction cadomienne, contrôlé par les grands accidents directionnels WSW-ENE), datés aux alentours de 300 Ma, correspond à un magmatisme permien[2]. L'orogenèse hercynienne se termine par la formation de deux accidents crustaux majeurs qui décalent les granites carbonifères : le décrochement dextre nord-armoricain (faille de Molène – Moncontour) et le cisaillement senestre de Porspoder-Guissény (CPG)[3]. Le plutonisme sur le territoire de Saint-Renan[4] se traduit par la mise en place d'un massif composé de deux granites distincts : le granite de Saint-Renan sensu stricto (granite fin à deux micas), intrusif dans le granite à biotite dominante de Kersaint, de grain grossier à porphyroïde. Ces venues granitiques sont associées au fonctionnement du décrochement nord-armoricain[5].

Le granite de Saint-Renan est caractérisé par la fréquence de diaclases tapissées d’un feutrage noirâtre de tourmaline. Il a été utilisé localement avec l'orthogneiss de Brest, dans la muraille gallo-romaine du château, au pied du Cours d’Ajot de la ville[6].

Des gisements de sables alluvionnaires contenant de la cassitérite (minerai d'étain) ont été décrits à Saint-Renan, Plouarzel et Bourg-Blanc[7]. Ils furent exploités par la COMIREN à partir de 1960 : mais certains de ces gisements avaient déjà été exploités dans un passé lointain, notamment dès l'âge du bronze[8].

Nos Services

Call Now Button